samedi 10 mars 2012

Le Labyrinthe

C’est au début de 1965 que l’ONF reçoit la commande pour un pavillon pour l’Expo 67. On y présentera "Dans le labyrinthe", un film multiécran réalisé par Roman Kroitor, Colin Low et Hugh O’Connor, qui attire plus de 1,3 million de visiteurs. Le film est considéré alors comme le projet cinématographique le plus ambitieux jamais réalisé et le Labyrinthe fut l’un des pavillons les plus appréciés de l’Expo 67, surtout si l’on considère que le nombre de visiteurs aurait été beaucoup plus grand si ce n’était des interminables files d’attente. Il s’agit d’un des films clefs dans la création d’IMAX.


On a recréé symboliquement la légende du Minotaure, ce monstre tué par Thésée dans le Labyrinthe qu’avait construit Dédale. Cette légende a une signification précise : c’est l’humain qui s’efforce de se comprendre lui-même, de bien maîtriser le monde qu’il habite et de surmonter ses peurs et ses angoisses. Il n’était pas question d’illustrer cette légende, mais plutôt de s’en servir comme concept intégrateur entre les différentes chambres.









Voici la fiche du pavillon : .pdf - 17 pages




La trame sonore des films a été composé par Eldon Rathburn. En plus de ses nombreuses œuvres pour concert, il a à son actif 185 partitions de films - surtout des courts métrages pour l’ONF dont Dans le labyrinthe (1967, fantaisie pour multiécran) et Momentum (1992) pour l’Expo 92 à Séville, en Espagne.





La musique de "Dans le labyrinthe" a été endisqué par l'ONF en 1967. Il s'agit d'un long jeu introuvable aujourd’hui. Le voici, en format MP3. Il faut prendre en compte qu'il s'agit d'une production analogue, enregistré sur support vinyle - la qualité est variable, selon les pièces.







01 - Birth (3:10)



02 - City faces (2:05)




03 - Tranquility (1:45)




04 - The Minotaur (2:55)



05 - The wind in my hand (3:10)



06 - Confident youth (2:05)



07 - Into the Labyrinthe (2:55)



08 - Out of the Labyrinthe (5:50)




09 - The Universe spins on the point of my Head (2:30)



10 - Farewell to a hero (3:20)



11 - Celebration (2:35)



12 - Thresherman’s reunion (2:20)