samedi 21 juillet 2018

Terre des Hommes - Au Jour le Jour - 21 juillet 1968

DIMANCHE 21 JUILLET 1968




Le maire Jean Drapeau espère que plus de la moitié des ensembles de pièces d’exposition seront nouveaux à Terre des Hommes en 1969. Il a signé des autographes de 11h à 18h pour plus de 3, 000 des 116,693 visiteurs .

Mais, sans attendre 1969, il y a beaucoup à voir à Terre des Hommes. Ainsi, le pavillon L’Éducation par les Timbres inaugure une exposition de timbres qui ont marqué les voyages du Pape Paul VI en Terre Sainte, en Inde et aux Nations Unies. La collection, antérieurement en montre a l’Exposition internationale de Timbres Marian à Fatima, est à Terre des Hommes grâce à la generosité de Ernest A. Kehr, un journaliste et ami de feu le Cardinal Spellman de New York. Monsieur Kehr accompagnait le pape dans ses voyages. Les visiteurs à ce pavillon qui  contient des pièces d’exposition de quelques 120 pays peuvent acheter, pour $0.25 des pièces particulières de collection.

A la Place des Nations, aujourd’hui, grandes courses de go-go karts très appréciées des visiteurs qui pouvaient aussi participer à la semaine du Vietnam au pavillon Chrétien où l'Association des vietnamiens de Montréal donnèrent une soirée consacrée à ce pays dévasté par la guerre.

Julius Lake atteint aujourd'hui les îles de l'exposition après avoir parcouru à bicyclette les quelques 400 milles qui l'en séparaient ; il habite Hartford, Connecticut. Egalement en visite à Terre des Hommes, une délégation de parlementaires australiens ayant à leur tête le président du Senat, Sir Allyster MacMullen et le président de la Chambre des Représentants, l'hon. William Ashton. Ils visitèrent en premier lieu le pavillon que leur pays occupait l'an dernier; cette année il s’intitule "Image" et l'Office National du Film, y présente l'histoire de l’année du centenaire de la confédération canadienne.

Le The Boston Sunday Globe reproduit une chronique du renommé journaliste Richard Joseph, spécialiste des voyages, a l’emploi actuellement d'Esquire, autrefois de Holiday Magazine et qui écrit carrément: "Si vous écartez l’Expo cette année, vous êtes des poires… Je pense que c'est encore plus formidable que l’an dernier."

La semaine se termine avec un total de 516,944 visiteurs. Mais plus de personnes viennent à Terre des Hommes, pensant comme M. Joseph… Des jours meilleurs s’annoncent pour Terre des Hommes.





Spectacles de la journée : 





vendredi 20 juillet 2018

Terre des Hommes - Au Jour le Jour - 20 juillet 1968

SAMEDI 20 JUILLET 1968




Parmi les 117,715 visiteurs a Terre des Hommes aujourd’hui, il y en avait deux qui se firent particulièrement remarquer—Pius Didzena, 11 ans, et Don Denechoan, 12 ans, qui furent proclamés les deux plus sages des 66 pensionnaires de l'Assomption Indian Residential School a 750 milles au nord-ouest d’Edmonton, Alberta. En récompense, ils recevaient ce voyage à Ottawa, la capitale nationale, et à Terre des Hommes. Dans son patelin, le père de Don est un praticien guérisseur.

Au chapitre des divertissements s’inscrivent les débuts d'une course de deux jours pour les bateaux à voiles sur le Lac des Régates commanditée par la Canadian Yachting Association; aussi, les représentations données  par une troupe folklorique néerlandaise.

Mais le clou des divertissements reste pour ceux qui disposaient d'un récepteur de télévision branché sur le poste WPIX-TV, canal 11, de New York qui diffusait le programme The Peter Martin Show, une heure de variétés à l'heure du diner. Ce spectacle avait été enregistré à Terre des Hommes, à la Place des Nations, deux jours avant. Qui est Peter Martin ? Nul autre que le Canadien-français Pierre Lalonde, une étoile de la chanson qui anime un populaire programme au canal 10 de Montréal.

L’organisateur et l'hôte du programme radiophonique Assignment émanant de Toronto et diffusé par Radio-Canada, s’arrête à Terre des Hommes pendant une tournée dans l'est du pays a la recherche de matière pour son émission.

Finalement, les amateurs d'art peuvent contempler les sculptures du Québec installées à l'emplacement du pavillon de la Yougoslavie dont la terrasse fait partie de la Taverne grecque. Il y a là des œuvres de Roussil, Guité, Fuhrer, Sullivan et autres.


SPECTACLES DE LA JOURNÉE: 





jeudi 19 juillet 2018

Terre des Hommes - Au Jour le Jour - 19 juillet 1968

VENDREDI 19 JUILLET 1968




Le pavillon l’Éducation par les Timbres - qui est entouré des drapeaux de toutes les nations et qui met en relief des pièces d'exposition de la plupart d'entre eux - lance un concours ouvert à tous les étudiants de tous âges; il s'agit de dire en 250 mots pourquoi l'on fait une collection de timbres et quels profits l’on peut en retirer du point de vue éducatif. Le prix principal sera un Album du Centenaire de la Confédération canadienne portant l'autographe personnel du premier ministre Pierre Elliott-Trudeau et du ministre des postes Eric Kierans.

Il y a eu un peu de flip-flap-flop à La Ronde lorsqu'un phoque s’est montré le bout du nez à la grande surprise des visiteurs; cet intrus s’est apparemment trompé de route quelque part aux encornures du Labrador quelques 1,000 milles d’ici. Aperçu d’abord à la Marina, il fut capture près du pont du Cosmos qui relie l'Ile Sainte-Hélène à l'Ile Notre-Dame. Il fut envoyé rejoindre ses congénères a l'Aquarium de Montréal. Jeune femelle pesant environ 1,000 livres elle n'aurait jamais été capturée si elle ne s'était empêtrée dans les algues.

Le jeune Michel Rivet, 17 ans, de Montréal fait une chute d’une vingtaine de pieds dans le pavillon de la France.

A signaler, parmi les 54,471 visiteurs d'aujourd’hui, la présence du Comte Henry de Montferrand et Madame (France). Le spectacle bilingue de marionnettes présentes au petit théâtre adjacent au pavillon des Brasseries prend de plus en plus de popularité auprès des enfants.

Terre des Hommes bénéficie d’une autre vague publicitaire lorsqu'une demi-douzaine de représentants du Pacifique Canadien et du Château Champlain (hôtel du même chemin de fer) effectuent une razzia sur New York.


LES SPECTACLES DU JOUR:




Terre des Hommes - Au Jour le Jour - 18 juillet 1968

JEUDI 18 JUILLET 1968




Le maire Jean Drapeau reçoit un autre cadeau lorsque la troupe des comédiens de la populaire revue musicale "You're A Good Man, Charlie Brown", visite Terre des Hommes entre ses nombreuses occupations et ses représentations à l'université montréalaise Sir George Williams .

Le cadeau que le maire reçoit des mains même de Charlie Brown - le directeur qui a le moins de succès au monde selon la célèbre bande illustrée "Peanuts", de Charles Schulz - est un bâton de baseball pour souligner l’avènement du club montréalais de la ligue nationale qui jouera en 1969.

Cinq groupements de jeunes décident de se retirer des activités du pavillon de la Jeunesse à La Ronde. Ce sont l'Union Générale des Etudiants du Québec, le National Student Press, le Young Catholic Students, le Young Christian Workers et la Young Rural Catholic Organization .

Le premier accident majeur à se produire à Terre des Hommes depuis l'ouverture est tragique. Rudolph Epstein, un employé de l'Office National du Film, fait une chute mortelle de 60 pieds en tombant du quatrième palier du pavillon thématique L’Homme a l’0euvre.

Parmi les 51, 133 visiteurs d’aujourd‘hui, un groupe de membres de l'Iroquois (Ont.) Women's Institute: l'un des nombreux groupes qui affluent a Terre des Hommes par auto bus nolisés.

Terre des Hommes - Au Jour le Jour - 17 juillet 1968

MERCREDI 17 JUILLET 1968




Journée bien remplie par toutes sortes d'évènements et d’activités, et rendue plus animée encore par la présence bruyante et enthousiaste d'un millier d’enfants de la région montréalaise. Ces enfants proviennent tous de familles nécessiteuses, et c'est grâce à la générosité de divers clubs sociaux qu’ils doivent leur visite à Terre des Hommes. Les clubs sont au nombre de huit: Rotary, Kiwanis, Richelieu, Optimiste, Lions, Kinsmen, B'nai Brith et Civitan. Le service de la police de Montréal contribue également au succès de cette entreprise.

Le pavillon de l’Humour, déjà si riche en dessins et caricatures de toutes sortes, dévoile une collection nouvelle qu'il vient de recevoir de Paris: les affiches de Savignac. Ce dernier, qui est âgé de 61 ans, est l'un des graphistes les plus célèbres au monde, et ses œuvres ne sont pas sans évoquer celles de Toulouse-Lautrec tout comme l'ambiance et la gaieté de la Belle Epoque.

Reprenant le rôle qu'ils avaient joué lors d’Expo 67, les petits trains de La Balade continuent d'aider les handicapés et de les transporter au travers des iles, sous la commandite de la compagnie British American Oil. Ces rames de wagons sont équipées de chaises roulantes, et leurs jeunes conducteurs constituent d'excellents guides, expliquant au fur et à mesure de leur tournée les diverses facettes de Terre des Hommes.

La Place des Nations est fort active durant toute la journée. Un spectacle d'amateurs s’y déroule dans l'après-midi, sous les auspices des clubs sociaux qui ont amené les enfants àl'exposition. Et le soir, l’0rchestre Symphonique de Montréal y donne un concert, sous la direction d’Alexander Brott. Et les amateurs d'exotisme peuvent se transporter par l'imagination jusqu’en Arménie, en écoutant la conférence "L'Arménie, cette Inconnue", prononcée par Maryvonne Kenderji, Jacques Hovsepian et l'architecte de Garo Chamblian.

A la fin de la journée, les tourniquets ont laissé entrer 64,379 visiteurs.


 

Terre des Hommes - Au Jour le Jour - 16 juillet 1968

MARDI 16 JUILLET 1968





Les visiteurs à Terre des Hommes ont pu voir en ce jour une véritable soucoupe volante, au pavillon thématique L’Homme a L'Œuvre. Il faut dire que la présentation fut filmée, mais il n’en demeure pas moins qu'il s’agissait la d’une soucoupe volante authentique, fabriquée par la compagnie canadienne A. V. Roe, a titre d’essai dans le développement d'un appareil à décollage et atterrissage vertical A. V. Roe devint célèbre par son fameux avion de chasse, le "Avro Arrow", qui fut le meilleur du monde à l'époque, mais dont la fabrication fut contremandée. La compagnie elle-même n'existe d’ailleurs plus - et la "soucoupe" repose en paix dans un musée aéronautique de Fort Eustis , en Virginie.

Un concert en plein air fut donne par la fanfare de l'Armée du Salut. Le rabbin Solomon Frank, chef spirituel de la congrégation espagnole et portugaise de Montréal, fut nommé aumônier du pavillon du Judaïsme.

Et les visiteurs atteignirent le nombre de 57,797.

Terre des Hommes - Au Jour le Jour - 15 juillet 1968

LUNDI 15 JUILLET 1968




L'Union générale des étudiants du Québec, qui compte quelque 50, 000 membres de langues française et anglaise, affirme que 1,500 d’entre eux viennent d'être congédies par Terre des Hommes, où ils étaient employés pour l'été. Mais le directeur de l’exposition, M. Guy Huot, répond que le nombre des étudiants congédiés n’atteint que le chiffre de 100, et que 200 autres ont résigné leurs emplois de leur propre gré.

La Campagne publicitaire de Terre des Hommes se poursuit, et bénéficie indirectement d’un grand voyage que viennent d’entreprendre quatre jeunes Montréalais: François Prévost et son épouse, Louise, et Jean-Pierre Ranger et Marie Ferland. Ces quatre jeunes gens, tous dans la vingtaine, partent pour le Japon et comptent franchir 90 pays avant d’atteindre l'exposition internationale d’0saka, en 1970. Ils se proposent de voyager par autobus, et de faire de l'auto-stop et du camping. Et ils serviront d’émissaires pour Terre des Hommes, recevant dans chaque pays un message du chef de l'Etat, et consignant le tout dans leur journal de voyage qui sera éventuellement en montre au pavillon du Québec à Osaka - pavillon auquel ils travailleront d’ailleurs comme employés officiels.

La journée est marquée par des évènements divers sur les îles de Terre des Hommes. Un poney vient au monde dans le pavillon thématique de l’Agriculture et l'Alimentation et reçoit le nom de "Pierrette". Les démonstrations de patinage de fantaisie se poursuivent à toutes les heures au pavillon "Mon Pays, c'est l'Hiver", même pendant la vague de chaleur. Et l'un des orateurs au pavillon Chrétien est le révérend John Burke, un pasteur anglican surnomme le "prêtre hippy" de Montréal, et qui ne tourne pas la langue sept fois dans sa bouche avant de dire ce qu’il pense. Les "hippies", s’exclame le révérend Burke, ne sont pas compris de la société qui les entoure. Ce sont d'ailleurs les adultes et les adolescents qui sont à blâmer pour les maux de la société. Les "hippies",  poursuit le bon révérend, n’ont pour autre objet que de refaire le monde autour d’eux.