mardi 10 avril 2012

La Place d'Afrique

L’Expo 67 est la première exposition universelle sans section coloniale. Bruxelles, en 1958, avait une section centrale réservée pour ses colonies du Congo ainsi que du Ruanda-Urundi. Une exception cependant : l’île de St-Maurice, est le seul pays africain représenté à Montréal qui soit encore une colonie britannique en 1967. Il obtiendra son indépendance en mars 1968.

Cela peut sembler un fait anodin, mais lorsqu’on examine de plus près les expositions précédentes, la place des pays africains à l’Expo 67 est un changement de paradoxe majeur.



La Place d’Afrique permettait de présenter l’Afrique telle que la conçoivent et la voient les Africains. Ces pays auront, dès lors, la possibilité de choisir librement leur présentation, sans la moindre contrainte de type colonial. Si l’on regarde de près les anciennes Expositions Coloniales et la façon dont étaient traitées les nations colonisées, on saisit rapidement l’énorme pas que l’Expo 67 a permis de faire à ces pays.






Voici la fiche - elle comprend l'info sur la Place d'Afrique ainsi que sur les 15 pays participants - .pdf 42p




Voici la brochure pour la Place d'Afrique de Terre des Hommes (1969)
(gracieuseté de Bill Cotter)